Shimano sont-ils devenus fous avec leur microspline?


#27

Ou miracle

Tout d’abord, il y a cette nouveauté très attendue au niveau du corps de roue-libre. Meme si Shimano reste très restrictif au niveau des licences accordées sur son corps de roue-libre Micro Spline (seul DT et Industry Nine peuvent actuellement en proposer en plus de Shimano), Aivee a trouvé une parade en développant un corps de roue-libre spécifique, qui n’est pas Micro Spline, mais qui accepte “miraculeusement” la nouvelle cassette Shimano XTR 12 vitesses 10/51.


#28

tout ça va se régler aux tribunaux. pour rien. oui, ils sont fous. et on sera tous perdant. la concurrence n’est positive que quand elle est loyale.


#29

Une cassette qui rentre dans un crl c’est pas de la High tech électronique, c’est papa dans maman, donc je ne vois pas ce que viens faire un brevet là dedans.
Bref si tu usine un crl dont les canelures correspondent par chance a la microspline je vois pas le pb.
(C’est quand même pas la même chose que craquer une clé 256 bits la faut le faire exprès)


#30

MDR ! c’est bien ce que je disais un contournement de brevet, ils n’ont pas peur Aivee …

Faut savoir ce que Shimano a breveté : la forme, le nb de canelures, leur taille … en tous cas, c’est certainement mieux protégé que ce que tu décris.

SRAM par exemple a ouvert le format des corps de roue libre xD, tout le monde peut en faire, par contre pas leurs cassettes (ce qui n’empêche ZTTO d’en sortir des compatibles et Sunrace de se la jouer avec un “adaptateur”. Comment font ces chinois pour se tamponner avec les brevets ?)


#31

Personne n’arrive à faire respecter ses brevets en chine, et on ne peut que limiter l’info qu’on leur donne.
Un développement nouveau qui n’a que de sens le contournement d’un brevet pour vendre ses produits, ne trompera personne dans un tribunal.
La question reste, qu’espère Shimano avec cette stratégie ?


#32

Donner du boulot à leurs juristes et avocats ? :grin:


#33

Peut-être pour mieux gérer la production et eviter les pb de rupture en maîtrisant les investissements et les volumes à produire de cassettes, qui représente un sacré challenge.


#34

A priori j’ai vu que la majorité des constructeurs de moyeux qui n’arrivent pas a avoir une licence bossent justement sur un système adaptable qui contourne le brevet.


#35

c’est un pari risqué, car ils risquent de froisser shimano et ne jamais avoir l’accord de fabriquer/vendre le vrai microspline, et ils s’exposent a un procès.

moi je fait de la résistance contre le rouleau compresseur shimano, et je boude tous leur produits tant qu’il n’arrête pas cette démarche insensée.


#36

Sauf que dans la pratique quand on achète un vélo on choisit le cadre, pas les équipements qui sont dessus. (Dans la limite du budget qu’on s’est fixé)
Autrement tout le monde serait en hope et fox n’existerait plus depuis longtemps. Et on ne parlerait même pas des freins sram.


#37

J’ai choisi un cadre, et chaque élément dessus a la carte, pour moins cher que le modele similaire vendu tout prêt. Il faut être patient, mais c’est possible, et je ne suis pas seul a le faire. J’ai choisi un montage SRAM haut de gamme, car le haut de gamme chez Shimano ne me plaisait pas (qualité et matériaux de fabrication douteuse) et Hope/Magura me paraissait plus risqué (avec un mélange de pièces).


#38

A moins de taper dans du santa dont le cadre nu coûte déjà le prix d’un vélo complet « moyen de gamme » , c’est très compliqué de monter un ts à la carte.
(Ou alors il faut avoir 5000€ de budget)

T’es en train de me dire que t’es freins sram tu les a volontairement choisi ??? :vttoh:


#39

Je ne sais pas comment c’est ailleurs, mais dans les 2 magasins vélo que je fréquente, il est facile de choisir un vélo neuf au catalogue et ensuite d’échanger n’importe quel pièce pour une autre marque ou un modele different, quel que soit le cout initial du vélo. En discutant avec les mécanos et autres passionnés on arrive a faire un montage cohérent et personnalisé qui correspond a ses envies.

Oui, j’ai choisi le mono, les freins Sram, les roues en 29, la selle SMP, etc. Et toi ? :wink:


#40

Oui j’avais fait comme ça pour feu mon Lapierre LTX : je suis parti du vélo d’origine, et j’ai fait changer les pièces qui ne me plaisaient pas. Niveau tarif, c’est honnête.


#41

Je vais tirer une généralité qui plaira pas …

Dans le sud on trouve une clientèle vraiment plus aisée qu’ailleurs

Y a qua voir ce que propose les magasins du sud ou les distributeurs qui viennent démarcher nos magasins chez nous plus haut …

Yeti, parlee, open, canecreek, envee… tout ça on trouve pas chez nous, en bas c’est monnaie courante

Indirectement ce que proposent les bouclards au niveau des montage, bah c’est ça… un certain budget ? Ok pas de soucis on va adapter le montage ! Chez nous c’est pas ça

Un vélo complet ? Ok.
Je changes les freins par contre… ok cest 200e mais vous vous démerdez avec les autres, sur trocvelo ca sera 50e

Je me recentre sur le sujet, shimano en xtr meme 12 ca reste du qualitatif, a l’usage je le discuterai pas cest propre a chacun…

Pour les freins sram, les hauts de gamme inaccessible financierement pour bien du monde sont juste géniaux et cest indiscutable !


#42

en effet, c’est une généralité qui ne me plait pas ! :face_with_raised_eyebrow:

je pense que la “flexibilité” du magasin dépendra de son volume d’affaires, car il doit pouvoir réutiliser le matériel enlever d’un vélo sinon il sera perdant. j’ai choisi 2 grosses boutiques ici, et ils vendent des dizaines de vélos de marques a tous les prix chaque semaine. en bon commerçants, ils ont compris que c’est comme ça qu’il peuvent concurrencer les vendeurs de vélos sur internet: avec du service a la carte. ils acceptent même de me monter sur un vélo neuf des pièces acheté ailleurs au rabais.


#43

Je suis pas certain que ce soit une caractéristique géographique. Mais plutot de population. Par chez moi qui suis plutot au sud, trouver mieux que du SLX chez un bouclard, ca va etre chaud patate, hormis chez 1 ou 2 qui s’occupent des 5 clubs de la region. Par contre du vttae a 6000 qui ne vera les chemins que 3 fois par an, la y’en a plein les magasins, et pour cette clientèle là, hope, sram ou shimano, ils s’en tapent complet, le pratiquant comme le bouclard.


#44

Mon bouclard à l’époque avait repris les pièces échangées du vélo.


#45

Il y a certainement des régions plus riches que d’autres, des populations plus enclines à dépenser des sous pour les loisirs… mais la relation avec les revendeurs locaux doit aussi faire une sacré différence !

Il y a des bouclards arrangeants pour te changer le matos sur un vélo neuf, +/- arrangeants selon le matos à revendre aussi ! Ils vont pas reprendre ton matos invendable pour te faire plaisir.

Les bouclards doivent aussi avoir les reins solides pour stocker du matos haut de gamme… faut les finances et se battre contre la VPC. C’est pas gagné quoi.


#46

Ici je vois que les bouclards tiennent surtout des VAE en magasin.
Et les prix sont souvent supérieurs a la barre des 5000€ pour ce type de vélo.

Apres pour le type de VTT que l’on voit autour tu as d’une part bcp de VPC (Canyon, YT) et de l’autre ca va etre une miriade de marque de style Yeti, Rocky Mountain, Santa Cruz, Specialized. On trouve de moins en moins de Lapierre et Giant moyen moyen hors VAE.
Sinon niveau frein, clairement ici c’est beaucoup de Hope.
Quand aux roues par rapport a Shimano, la plupart des gens changent leur roues sur leur vélo neuf pour en mettre des plus haut de gamme.
Je dirais que frein + roues, c’est le premier truc qui est changé dés que le vélo est sorti du magasin.